Union Athlétique Société Générale - Cyclisme : site officiel du club de cyclisme de PARIS - clubeo

Conseils utiles

  • Le matériel
Pour une sortie voici la liste de ce qu'il faut emporter avec soi :
  •  
    • Casque : pour la sécurité. Absolument indispensable et obligatoire à l'UASG !
    • Gants : pour le froid mais également pour conserver la peau de ses mains en cas de chute. Toujours la sécurité !
    • Chaussures (et chaussettes) : Chaussures avec cales pour plus de puissance et de sécurité, mais attention aux premières sorties, il est indispensable de s'entrainer à enclencher et déclencher la pédale jusqu'à ce que le mouvement devienne un automatisme, sinon gare aux gamelles à l'arrêt !
    • Cuissard : l'été un cuissard court, l'hiver un cuissard long ou un court avec des jambières
    • Maillot et marcel : un "Marcel" spécial vélo sous le maillot pour une meilleure aération.
    • Jambières et manchettes : Pour l'hiver, indispensable.
    • Coupe-vent : Nécessaire pour éviter d'avoir froid en mi-saison.
    • Vêtement d'hiver : Indispensable l'hiver pour rouler par 0° ou moins.
    • Vêtement de pluie : Indispensable lorsqu'il pleut pour éviter de finir gelé au bout de 4 heures.
    • Gourde : 1 l'hiver et 2 l'été. Il faut boire car on se déshydrate en vélo, même si on ne s'en rend pas compte.
    • Poudre : A mettre dans l'eau pour ajouter des sels mineraux et autres bonnes choses.
    • Barres : de fruit ou autre (banane, fruits secs, ...) sinon gare à la fringale.
    • Compteur : Standard ou avec GPS, avec ou sans cardio-fréquencemètre.
    • Téléphone portable : Pour pouvoir appeler le groupe en cas de pépin technique par exemple.
    • Et bien sûr l'indispensable kit réparation contenant :
      • Chambre à air  (x1 voire 2 pour de longues cyclos)
      • Démonte-pneu en plastique (x2)
      • Cartouche de CO² avec gonfleur (pour regonfler en 1 sec)
      • Pompe à vélo (si la cartouche foire :)
      • Rustines (si la chambre à air est morte ou en cas de 2è crevaison)

 
  • Conseils de base
Quelques conseils basiques qui peuvent sembler évident, mais ...
  •  
    • Vérifier son vélo la veille d'une sortie
C'est trop bête de s'apercevoir le matin de la sortie qu'un pneu est à plat et qu'on sera pas au rendez-vous à l'heure.
Vérifiez également la pression des pneus. En gros 1 bar / 10 kg. Donc n'hésitez pas à gonfler à 7 bars si vous faites 70kg et à 8 bars pour 80kg. Si vous en faites 120, ne gonflez pas à 12 bars, le pneu risque de ne pas résister :)
D'ou la nécessité d'investir dans une pompe sur pied à conserver dans le garage. Parce que pour mettre 8 bars dans un pneu avec une pompe à main, il vaut mieux commencer la veille :)
Autre conseil utile: prenez 2 minutes en rentrant de votre sortie pour vérifier si vous n'avez pas de petits silex coinçés dans la gomme de vos pneus et enlevez les avec l'ongle ou un couteau par ex. Si vous les laissez ils risquent de s'enfoncer encore plus et de provoquer des crevaisons lentes lors de vos prochaines sorties.
  •  
    • Savoir réparer
Et oui, quand on crève dans une cyclo, on est soudain tout seul. Pas question de compter sur
les autres. C'est une course ! Donc il vaut mieux être capable de réparer sa crevaison sans aide, et avec le bon matos ! En tous cas, même si l'on ne sait pas réparer, il faut avoir le matériel sur soi. On trouvera toujours une bonne âme pour donner un coup de main, par contre, on trouvera plus difficilement un cycliste prêt à donner son unique chambre à air de rechange !
  •  
    • Rouler en peloton
Quand on roule tout seul on se prend 100% du vent ou de la résistance de l'air.
Quand on roule derrière un autre vélo, on se repose.
Un cycliste moyen peut faire 150km en roulant à l'abri dans un peloton de 10 personnes, alors qu'il finira épuisé au bout de 80km en roulant tout seul ! Donc il faut absolument s'entrainer à rouler dans un peloton, au bon endroit pour se planquer à l'abri du vent, à 30 cm du vélo qui nous abrite tout en restant bien concentré pour ne pas se faire distancer et pour éviter de toucher la roue arrière du vélo qui précède (grosse gamelle assurée).
Sans oublier de jeter un oeil 50m devant pour anticiper un défaut de chaussée ou un obstacle qui va faire dévier le peloton.
Important : Lors des sorties, il est indispensable de toujours faire l'effort pout rester collé au peloton. Sans quoi vous serez rapidement décroché et risquez de finir la sortie à l'agonie.
En peloton, sachez aussi qu'un bras passé dans le dos indique un changement de direction (pas de clignotant sur un vélo) et qu'on pointe un doigt vers la chaussée pour indiquer un défaut de chaussée, un gendarme couché ou un obstacle quelconque pour éviter aux suivants de se faire surprendre.
  •  
    • Mouliner
C'est bien d'emmener le 53x11, mais c'est encore mieux de mouliner à 100 tours/mn.
On tient mieux la distance.
Mais ça se travaille, par exemple avec un compteur, standard ou GPS,  qui affiche la cadence de pédalage.
Attention au changement de plateau ou de pignon à effectuer sans forcer sur les pédales mais sans arrêter de pédaler non plus. 
  •  
    • Nourriture
Pour préparer une grosse sortie ou une cyclo, rien ne vaut une bonne platrée de pâtes ...
 sans alcool.
Quoiqu'une bonne bière avec les copains et les copines, après une grosse sortie, c'est quand même bien sympa :)
  •  
    • Matériel
On cherche la légereté sur un route, donc pas de sac à dos.
On a 3 poches à l'arrière du maillot dans lesquelles on met tout.
Par exemple chambre à air, démonte-pneu, pompe et rustines au milieu, téléphone portable à droite et nourriture à gauche.
Les bidons sont sur le cadre dans des porte-bidons.

 

On peut éventuellement fixer la pompe sur le coté du cadre et utiliser une sacoche sous la selle pour y mettre la chambre à air ou autre matériel. On peut également utiliser un des 2 emplacement de bidon pour y mettre un bidon-rangement dans lequel on mettra le matériél de réparation.
  •  
    • Vocabulaire
Le grand plateau s'appelle la plaque ("wouah ! tu grimpes cette côte sur la plaque")
Rouler tout à droite signifie rouler sur la plaque et le petit pignon (situés à droite)
Rouler tout à gauche, c'est le contraire (dans les côtes difficiles)
Je suis en 53x11 signifie que le grand plateau a 53 dents et que le petit pignon en a 11.
J'ai monté un 39x25 signifie que le petit (ou moyen) plateau a 39 dents et que le grand pignon en a 25.
Un double (plateau) est un plateau de coursier (très costaud) par exemple en 53x42.
Un (plateau) compact est pour les gens plus normaux, par exemple en 50x34.
Un triple permet de rouler à la fois sur des parcours vallonés en en haute montagne (53x39x30)
Les parties supérieures des poignées de frein recouvertes de caoutchouc s'appellent les cocottes
...

  • Entrainement et préparation
Comment vous dire ... pour vous résumer ça de manière concise :
A moins d'être né avec un don particulier pour le cyclisme, il nous faudra au moins 4000 à 5000 km dans les jambes pour faire une grosse épreuve comme l'Etape du Tour par exemple.
Voilà, vous savez tout !
 
En un peu moins concis ça signifie que compte-tenu des mois de Janvier et Février pendant lesquels on roule moins because la météo, il faut sortir (très) régulièrement entre Mars et Juin.
Par exemple si on peut faire une sortie de 80km par semaine, plus un peu de home-trainer ou vélo d'appartement, on arrive tout juste à 1000km pour les 2 mois de Janvier et Février. Reste 4000km à faire en 4 mois. Fastoche le calcul, ça fait 1000km/mois.
2ème calcul fastoche, ça fait en gros 250km/semaine, soit :
- 1 entrainement de 50km en semaine (home-trainer, Longchamp, Vincennes, ...)
- 1 sortie de 100km le Samedi
- 1 sortie de 100km le Dimanche
Y a plus qu'à !
 
Nan, je rigole ... c'est pas fini.
Pour que ces kms soient productifs, il faut alterner puissance et la vélocité.
Pour la puissance, qui permet de faire du muscle et de rouler fort, il faut emmener du gros braquet (tout à droite).
Pour la vélocité, qui permet de pédaler longtemps et de bien grimper, il faut mouliner très vite (tout à gauche).
On peut faire un entrainement en puissance, puis un en vélocité ou alterner les 2 en un seul entrainement.
Pour vous donner une idée plus précise, je vous propose de lire l'entrainement "type" de David Lebrat, adhérent à la section Triathlon et Cyclisme et qui a participé à l'IronMan d'Hawaï en 2010 (301è en 9h47 sur 2000 ! donc qui sait de quoi il parle), sur le (très beau) site de la section Tri ici :
Bah oui, je sais, on rigole moins maintenant, mais c'est la dure loi du sport :)
Allez, bon courage et on garde le moral :)

 
 
 
Mathieu Bieloff est devenu membre plus de 2 ans
Jean-Luc Dupupet a commenté Samedi 8 Fev plus de 4 ans
Marc AUBREE a commenté Dimanche 9 Fev et Samedi 8 Fev plus de 4 ans
Jean-Luc Dupupet a commenté Samedi 8 Fev plus de 4 ans
Velodrome SQY 5 fev 2014 : nouvelles photos plus de 4 ans
Gilbert Hannouche a commenté Dimanche 9 Fev plus de 4 ans
Gilbert Hannouche a commenté Dimanche 9 Fev plus de 4 ans
Samedi 8 Fev plus de 4 ans
Samir Kadem a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans
a a a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans
Claude Ghisalberti a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans
david Lebrat a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans
Emmanuel Besse a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans
david Lebrat a commenté Samedi 1er FEV plus de 4 ans
Christophe JEAN a commenté Dimanche 2 FEV plus de 4 ans